Rédiger des publications avec l’intelligence artificielle : oui ou non ?

C’est un sujet que vous n’avez pas pu manquer ces derniers mois : la création de contenus avec l’intelligence artificielle.

Alors : est-ce une bonne ou une mauvaise idée ? Les équipes de Com’Uniti, Agence de Communication Corse ont testé et vous en disent plus !

Doit-on craindre l’intelligence artificielle ?

En tant que créateur de contenus, la menace de l’IA semble réelle. Et pour cause, les outils d’intelligence artificielle seraient capables de rédiger à la place des community managers et des rédacteurs. Pour la faire très simple, il suffirait de donner une thématique à l’IA, voire des mots-clés spécifiques, pour qu’elle crée un texte de toutes pièces. Et en l’occurrence, c’est le cas, elle peut le faire. Mais le fait-elle correctement ? Ou devrions-nous plutôt dire : le fait-elle comme le ferait un humain ? Pas sûr. On vous propose de décrypter un peu tout ça.

Petit rappel de l’utilité d’un CM et d’un rédacteur

Nous avons décidé de mettre les CM et rédacteurs dans le même panier, dans la mesure où la fonction principale de chacun est de rédiger du contenu. En effet, le métier de ces personnes est de produire et de partager du contenus en ligne. Autrement dit, de publier sur les réseaux sociaux, les sites web, ou encore, les blogs. Il peut s’agir de contenus textuels, mais également de contenus visuels (images, infographies, vidéos, podcasts, etc.). Quant au rôle du community manager, il consiste, en plus, à gérer et à animer une communauté afin de booster l’engagement et de favoriser l’interaction.

Pourquoi les créateurs de contenus n’ont-ils rien à craindre de l’IA ?

Nous considérons que les métiers de créateurs de contenus ne sont pas menacés par l’IA. Pour l’instant. Et ce, pour une très bonne raison que l’on pourrait résumer en un seul mot : l’authenticité. Une qualité dont n’est pas encore pourvue l’IA.  Les utilisateurs des différentes plateformes en ligne recherchent avant tout une interaction humaine. Autrement dit, derrière les textes et les publications, on veut voir une « vraie personne ». Il se trouve que l’IA n’est pas encore capable de reproduire cette authenticité tant recherchée par les utilisateurs. Elle ne peut pas établir une connexion humaine réelle, indispensable au développement d’une communauté.

Qu’en est-il plus spécifiquement de l’IA et du community manager ?

Le community manager, tout particulièrement, est une profession qui exige des compétences émotionnelles spécifiques. Il faut savoir se montrer compréhensif, sensible, empathique… autrement dit : humain. Ce que ne peut pas encore proposer une « machine ». Et pour cause, l’intelligence artificielle ne ressent pas les émotions et n’est pas capable d’être compatissante de la façon dont un humain peut l’être. Blague à part, il existe sûrement dans ce monde des humains encore moins compatissants que les machines, mais on s’égare. Pour répondre de manière juste et empathique aux besoins des utilisateurs, il faut également avoir une compréhension du contexte. Si l’IA peut effectivement permettre d’automatiser certaines tâches liées à la gestion d’une communauté, elle n’a, néanmoins, pas la capacité de résoudre un problème bien spécifique.

Est-ce une bonne idée d’utiliser l’IA en community management ? (spoiler : non)

A ce stade de la lecture, vous aurez certainement compris notre positionnement quant à l’usage de l’IA dans les métiers relatifs à la création de contenus. S’il est vrai qu’elle peut nous aider à réaliser certaines missions plus rapidement, il semble encore difficile d’imaginer un avenir où elle remplacerait complètement ces métiers. On pourra, en revanche, l’utiliser pour stimuler notre créativité, pour trouver des idées de publications, par exemple. Ou encore pour nous aider dans la prise de décision en se basant sur l’analyse d’une quantité de données importante.

N’ayons pas peur de l’IA, mais ne la sous-estimons pas pour autant…

Gardons tout de même en tête que les technologies évoluent rapidement et qu’il n’est pas impossible qu’elle remplace un jour ces métiers, du moins, en partie. Les caisses automatiques des supermarchés en sont un bon exemple. Elles ont fait perdre beaucoup d’emplois aux hôtesses et hôtes de caisse. Néanmoins, ces machines font souvent des « erreurs » que seul un humain est à même de solutionner.

En conclusion, nous pensons que le remplacement des créateurs de contenus par l’IA n’est pas pour demain, l’intelligence artificielle n’ayant pas d’intelligence émotionnelle. Et pour citer l’une de nos collaboratrices qui a justement testé l’outil : « L’IA n’est pas encore prête à supplanter les qualités rédactionnelles humaines ». En attendant, notre agence de community managers à Bastia, Porto-Vecchio, Propriano, Calvi et Ajaccio reste à vos côtés pour créer des publications pourvues d’une belle sensibilité, d’émotions fortes et d’un soupçon de magie…

Nous contacter

Vous souhaitez un devis personnalisé pour la gestion de vos réseaux sociaux, envoyer votre candidature pour rejoindre l’équipe ou encore nous proposer vos services : c’est ici que ça se passe !

Nos Références

Découvrez nos clients dans votre domaine d’activité, ainsi que leur témoignage.

Un grand merci à chacun d’entre eux pour leur confiance !